Relever les défis du printemps avec les solutions Jefo  

20 mars 2024
PARTAGER :

Passer des conditions froides et souvent rudes de l’hiver au climat plus chaud et plus variable du printemps apporte un ensemble unique de défis pour les éleveurs. Chez Jefo, nous voulons vous aider à faire face à cette période de transition grâce à l’information et à la nutrition intestinale de précision 

Fluctuations météorologiques

Les conditions météorologiques printanières sont souvent imprévisibles, avec des changements rapides de température qui peuvent stresser le bétail. Les animaux sont vulnérables aux vagues de froid et peuvent souffrir avec les changements atmosphériques qui accompagnent souvent les pluies printanières. Que votre ferme se concentre sur les ruminants, la volaille ou les porcs, le stress doit être géré de près, en leur fournissant les suppléments nutritionnels dont ils ont besoin, tels que des vitamines B protégées, des vitamines liquides et des enzymes pour assurer une meilleure digestibilité des aliments.

Gestion des parasites et des maladies

Les conditions douces et humides du printemps sont propices à la prolifération des parasites. Plus que jamais, la santé animale doit être surveillée et des actions préventives doivent être prises pour éviter les pertes de productivité et les dépenses vétérinaires élevées. L’utilisation combinée d’enzymes et de mélanges spécifiques d’acides organiques et d’huiles essentielles s’est avérée très efficace pour prévenir et atténuer les défis de santé liés à E. coli et à Salmonella, entre autres.  

Ajustements nutritionnels

Au fur et à mesure que les pâturages reprennent vie, les vaches peuvent passer de l’alimentation hivernale à l’herbe fraîche du printemps. Ce changement nécessite une gestion nutritionnelle minutieuse pour éviter de problèmes digestifs et s’assurer que les animaux reçoivent une alimentation équilibrée. Des suppléments sont souvent nécessaires pour répondre aux besoins nutritionnels, en particulier des vaches en lactation et de leurs veaux.

L’élevage et la mise bas

Pour de nombreuses espèces animales, le printemps marque le début de la saison de reproduction et de mise bas. Cette période exige une attention particulière et plus de travail de la part des agriculteurs pour aider aux naissances, gérer la santé des nouveau-nés et superviser les programmes d’élevage afin d’assurer la continuité de la génétique au sein du troupeau.

Pour relever les défis du printemps à la ferme, il faut un mélange de sagesse traditionnelle et de pratiques de gestion modernes, y compris des stratégies d’alimentation innovantes. En se préparant aux fluctuations météorologiques, en gérant les risques pour la santé de manière proactive et en assurant une nutrition optimale, les agriculteurs peuvent naviguer dans les complexités de la saison en assurant le bien-être de leurs animaux et la productivité de leurs exploitations.

Vous pouvez compter sur les solutions Jefo et les conseils d’experts de notre équipe pour vous rendre la vie plus facile et le printemps encore plus agréable.

Contactez
un expert
Jefo
Contactez-nous
20 mars 2024
PARTAGER :

ARTICLES ET BILLETS DE BLOGUE

Vous pourriez également être intéressé par les publications suivantes

Améliorez le bien-être et la production porcine pendant l’été grâce à la gestion et à la nutrition

Avec l’arrivée de l’été, la chaleur devient une préoccupation majeure pour les éleveurs en raison de ses conséquences sur la…

Le stress thermique n’est pas cool – Le rôle des additifs alimentaires

Le stress thermique est une préoccupation majeure pour les éleveurs, affectant à la fois les poulets de chair et les…

Jefo Cycle : la reproduction animale n’est pas un jeu d’enfant

Jefo Cycle : la reproduction animale n’est pas un jeu d’enfant…